Les Chaussettes noires… à Lens… c’était le pied !

 

Je marche seul le long des rues
Où nous allions tous les deux avant.
A chaque pas, je me souviens
Comme on s’aimait auparavant.
Comment pouvoir t’oublier ?

(Refrain)
Il y a toujours un coin qui me rappelle,
Toujours un coin qui me rappelle.
Je suis né pour t’aimer
Et je serai toujours ainsi.
Tu restes la vie de ma vie.
Wowowo…

Quand l’ombre vient, mon pas m’entraîne
Où l’on allait danser le soir.
Je me revois, là, t’embrassant
Et serrant fort tous mes espoirs.
Comment pouvoir t’oublier ?

(Refrain)

Mais si ton coeur regrette un jour
Ce grand amour que l’on vivait,
Reviens alors à cet endroit
Où l’on allait et j’y serai.
Comment pouvoir t’oublier ?

(Refrain)

Je n’aimerai personne d’autre…
Je n’ t’oublierai pas pour une autre…
Tu restes la vie de ma vie…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s