Assomption

 

Allez les mecs, ne la laissez pas monter toute seule au septième ciel !

Je n’aime pas le 15 août. C’est une date butoir à partir de laquelle tout me semble basculer vers l’obscurité. L’été décline, tout ce qui n’a pas été réalisé ne le sera plus. Le soleil jusqu’alors éblouissant nous faisait voir les gens et les choses sous leur meilleur jour. Nous nous dirigeons vers les tristes journées d’automne, où pluies et pleurs s’entremêlent. Bientôt sonnera l’heure de quitter la folie estivale et de reprendre le chemin de la raison.

Publicités

9 commentaires sur “Assomption

  1. Il est bon de vivre un 15 août ensoleillé à Paris, on se sent entre citoyens du monde, ils sont tous là sauf ceux qui nous agacent le reste de l’année : mes voisins, mes clients, mes fournisseurs, les bobos, les parigots, l’avocat de la partie adverse, le plaignant. Dans cinq jours ils rappliquent, « dans le sens des retours » comme dit Bison.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s