Autre dérogation, Saint Claude oblige !

Le calendrier est mal fait, qui place la Saint Valentin avant la Saint Claude, fête qui se devrait d’être une mise en bouche.

Un chocolatier-patissier de Sarlat ne s’y est pas trompé, qui a fabriqué de délicieuses bittes en chocolat. J’ai souvent rêvé d’associé le plaisir du chocolat à celui de la pipe. J’avais déjà évoqué dans ce blog les sensations délicieuses que procure un chocolat « qui crépite » délicatement sur la langue. Alors imaginez !

Pénis Sarlat

J’avais aussi évoqué ailleurs – et plus sérieusement – les pipes de Saint-Claude (Jura) : pipes courtes, aussi appelées brûle-gueules, car la fumée arrive plus chaude en bouche ; pipes longues ; pipes de 9mm dotées d’un filtre plus large que les autres ; pipes naturelles, dont la veine est visible ; pipes fait main (!) ; pipes aux finitions classiques brillantes ou mates ; pipes avec finition sablée ; fantaisies, sculptées, colorées… Chaque année une nouveauté qui sera la pipe millésime ou pipe de l’année. Sachez que ces pipes sont garanties cinq ans contre tout vice de fabrication ! Je demande à voir, car je suis comme saint Thomas…

« Sans la pipe, il reste l’usage du cigare », commentait un ex-fidèle lecteur. En chocolat lui aussi ? C’est vrai que le cigare peut aussi avoir d’autres usages…

Mesdames, je ne vous ferai pas l’injure de vous décrire comment faire une pipe qui sera appréciée par votre Valentin, d’un jour ou de toujours. Une enquête de l’Inserm nommée Contexte de la sexualité en France démontre que 80% des personnes interrogées ont déjà pratiqué ou ont bénéficié d’une fellation.
Cette caresse buccale, qui consiste à stimuler le pénis avec la langue, les lèvres et la bouche, porte aussi les jolis noms de « turlutte », « pompier « , « gâterie », ou plus poétiquement de « flûte enchantée ». C’est là que l’on reconnaît un(e) musicien(ne) de génie ! Et si en plus on vous surnomme « gorge profonde »…

Si je trouve inutile de mettre à votre disposition une bande dessinée vous enseignant la pratique de la fellation, je ne saurais trop vous inciter à multiplier les expériences et à la fellation de diverses manières et dans divers lieux :
– dans un lieu public, un jardin, un restaurant, dans un train, au cinéma…
– attachez votre amant s’il est réticent, vous l’aurez ainsi tout à vous…
– votre bouche est occupée, mais vos mains peuvent explorer ses zones érogènes…
– n’hésitez pas à utiliser des accessoires, ludiques et coquins…
et, le sexe en bouche, gardez en tête que c’est SON plaisir à LUI qui importe !

Et pour le dessert, Madame prendra ? Une fontaine au chocolat ? Avec chantilly ? Madame a de l’appétit !

La reine de la nuit chante-t-elle la bouche pleine ?

Publicités